Je sais pas si vous connaissez les barCamp, d’après wikipedia c’est une rencontre, une non-conférence (en) ouverte qui prend la forme d’ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp.
Le vinoCamp, c’est pareil, mais en associant le monde du vin. Donc on regroupe vignerons, négociants, etc… avec des personnes du monde du numérique et de la communication, on les met ensemble dans des ateliers et on discute de choses comme les vignerons sur les réseaux sociaux, la communication sur internet, etc…

Pour le déroulement, ça a commencé le vendredi soir au Wine Not, à Chambéry, pour le Champagne Day. Pas mal de Champenois étaient là et nous ont fait gouter leur production. Je retiens surtout le champagne Tarlant, qui poutre grave sa mère.
Samedi matin, direction la maison de la vigne et du vin à Apremont, et là, on attaque la grosse journée.
Petit mot d’introduction, puis tout le monde se présente avec 3 mots clés.
Sur un mur une grille représente les sessions d’ateliers ainsi que les salles disponible, il y a 3 salles et 3 sessions, il faut donc 9 ateliers.

Pour arriver à faire émerger 9 idées d’atelier, il faut du monde, on était une bonne grosse centaine, et il fallait bien ça.
Une fois la grille rempli, les sujets de la première session sont annoncés et chacun va rejoindre le groupe qui l’intéresse. La discussion est ouverte, tout le monde peut participer, mais là encore, sur des groupe de 30 personnes, seulement 3 ou 4 personnes participent activement, les autres écoutent.

Conclusion, pour faire en sorte qu’un barCamp fonctionne : il faut du monde.

Pour finir la journée, à partir de 17h30 : dégustation de vins. Savoie, Bordeaux, Champagnes, etc…
Là, c’était énorme, je crois que j’ai jamais gouté autant de vins de ma vie en une seule fois.
Mention spéciale pour le domaine Revelh qui font des vins naturels dans les Pyrénées orientales, les champagnes Janisson, et le domaine Dupraz qui a une mondeuse v2 qui envoie du gros.

Ah, et j’allais oublié, le midi, c’était mon pote Benoit de Savoie Saveurs qui faisait le buffet. Comme d’hab, c’était super bon !

Dimanche, on commence avec la visite du domaine de Méjane, dans la combe de Savoie. Visite du conservatoire des cépages. On aura tous bien retenus le cacaboué, un cépage que même les oiseaux n’en veulent pas.
Dégustation des vins du domaine, et on décolle pour Saint Pierre d’albigny où une nouvelle dégustation de vin nous attends avec un buffet.

Et là, les gars, j’ai gouté la meilleure mondeuse du monde. Certes elle est pas à 3€ la bouteille (40€ la 2009), mais je pense que je vais en prendre deux ou trois bouteilles…

Bon, ben voilà, merci encore à Grégoire, Vicky et Franck pour ce weekend de fou.
C’était top.

4 commentaires sur “Le weekend dernier, c’était #vinoCamp #Savoie

  1. Bonjour ;-))) très en retard pour répondre!!! c’est sûr merci pour la mention sur notre Domaine que je découvre ;-)) En tout cas une bonne nouvelle pour nous! Le vin que vous avez dégusté nous l’avons présenté au Concours International des Vins de Lyon ;-) et nous avons la médaille d’argent!
    Merci encore
    Cécile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>