Suite à une demande d’article (oui, on me demande d’écrire des trucs dans mon blog maintenant), je vais parler aujourd’hui de comment manipuler des images CD sous linux.

Déjà à quoi ça peut sérvir de manipuler une image CD, ben par exemple, vous avez reccupéré un fichier image et vous n’avez pas de graveur, où alors c’est juste pour une utilisation unique et vous n’avez pas envie de la graver.

Le point fort ici est qu’en fait linux peut monter une image CD directement :
# mount -o loop image.iso /mnt/cdrom
et c’est tout. Le problème vient en fait du type d’image que l’on dispose, en effet, apparement (je n’ai pas vraiment testé en fait) il faut que l’image du CD soit en iso, donc si vous avez des images .nrg ou .bin/.cue ça ne va pas marcher immédiatement, il va falloir les convertir.

Pour convertir les images .cue/.bin en iso c’est très simple, il existe un petit programme : bchunk qui permet de faire la conversion très simplement :
$ bchunk <fichier.bin> <fichier.cue> <nom du fichier de sortie (sans l'extension)>.
Pour convertir les images .nrg il existe aussi un programme : nrg2iso, par contre celui là je ne l’ai pas testé, mais je pense qu’il est simple d’utilisation aussi.

Voilà c’est fini, comme quoi c’était vraiment pas dur.

10 commentaires sur “Manipulation d’image CD sous linux

  1. pour nrg2iso, j’ai testé une fois : cela n’a pas marché. pour bchunk, je viens de le tester sur une image DVD, ça n’a pas voulu non plus (fichier trop gros…. :( ) Pour les nrg, il paraitrait qu’il y a cette solution (je n’en ai pas sous la main, je ne peux pas tester) : -1/ mkdir mondossier -2/ losetup /dev/loop0 monfichier.nrg -o 307200 -3/ mount /dev/loop0 mondossier

    En fait, il parait que les nrg sont des images iso, mais l’image ne commence pas en début de fichier -> losetup permet d’atteindre le début du fichier iso, et ensuite, on le monte comme d’hab. A tester !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.