Un dimanche soir comme beaucoup d’autre, j’étais dans ma chambre, sur le canapé, dans les bras de ma copine, on regardait la lignée des hommes se battre contre le mal, se battre pour vivre et pour terrasser un ennemi qui aurait déjà du l’être avant. Un petit homme perdait son doigt ainsi que son contenu si précieux dans de la lave.
Je me suis levé pour mettre le film en pause et aller me soulager d’un besoin pressant, quand je sentis une odeur agréable et très connue : des gaufres. Je vais vite rechercher ma copine pour lui dire qu’on mange.

Après avoir bien calé l’estomac avec de bonnes gaufres au sucre/confiture/nutella/chantilly, on remonte dans ma chambre et Louisa prépare ses affaires, mon père m’avait conseillé de partir tôt car apparement il y avait beaucoup de neige à Annecy. 20h et on est sur la route, 20h40 on est à Annecy, et là où il y avait le plus de neige, il devait y avoir 2cm et encore dans les champs, la route était parfaitement dégagé.
Du coup, on va se promener en ville, on s’amuse à se lancer des boules de neige qu’on récupère sur les voiture, on se cour après, pour une fois je n’ai pas froid aux mains, j’avais prévu le coup : j’avais emporté mes gants avec moi. Au bout d’un moment on convient mutuellement d’une trève, je suis à bout de soufle et elle aussi. On continue donc notre tour dans la ville, il fait bon, il n’y a pas trop de vent le moment est agréable, on prend la route du retour.

Je l’aide à monter son sac dans sa chambre, on reste un moment qui semble durer éternellement sur le pas de la porte, elle ne veut pas que je parte, elle en a les larmes aux yeux. « J’aime pas le dimanche soir » me dit-elle, moi non plus je n’aime pas, mais c’est comme ça, je suis un peu fataliste, mais il faut qu’on se sépare pour une semaine, nous ne sommes pas très loin mais bon, ce n’est pas forcément évident. Nous étions dans les bras l’un de l’autre, on s’embrassait, et finalement je me suis résigné à partir.

2 commentaires sur “Dimanche soir

  1. maintenant on va penser que je suis une grosse pleurnicheuse…
    cette semaine me semble interminable, mais jai prevu le coup pour ce WE: je serai totalement libre de tous travaux, je vais pourvoir me consacrer essentiellement a toi. je t’aime tres fort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.