Je viens de rentrer, j’ai trouvé Louisa sur le PC, elle ne l’a pas laché en 2h de temps, même pas un appel, même pas un sms, rien. Elle s’est juste contenté de me demande où j’étais allé.
Question à laquelle je n’ai absolument pas répondu.

Sinon, j’ai eu la flemme de le bloguer avec mon portable, mais j’ai eu le plaisir de voir un avion atterir de nuit, c’était assez magique, le voir arriver, j’étais juste au dessus du tunel du chat. J’avais une vue imprenable sur les lumières d’Aix. Dommage que je n’ai pas d’appareil photo, j’ai repéré plusieurs endroit d’où en faire des pas mal du tout, un petit pied, le bon reglage d’exposition, et ce sera parfait. Vivement que j’ai un appareil photo.

Finalement j’ai bien aimé cette petite virée tout seul. Ca m’a fait du bien, ça ne m’a pas calmé non, mais je me suis retrouvé avec moi même, j’étais seul, j’allais où je voulais, je faisais ce que je voulais au moment où je le voulais, j’étais libre, en pleine nature, dans la montagne, juste au dessus du plus grand lac naturel de France.

Un commentaire on “Retour

  1. Chez nous ça ne porte pas à conséquence.
    Un espèce d’accord tacite s’est instauré :
    * j’annonce que je vais faire un tour à la grotte ( Le trou de la Rousse au dessus de Ste Marie du Mont ).
    * Elle dit simplement qu’elle va promener les chiens.
    Chacun sait ou trouver l’autre.
    A l’issue, un bisous, un thé, des commentaires sur ce que l’on à vue entendu … mais jamais pour la raison. On en parlera à une autre occasion…. mais on en parlera, ça compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.