La sécurité de WhatsApp et de Telegram n’est pas suffisamment valable pour que nous soyons certains que notre vie privée est bien respectée, écrit le bloggeur technologique américain Romain Aubert. ‘Ils savent que vous avez appelé une ligne de sexe à 2H24′ pour une communication qui a duré 18 minutes, mais pas à propos de quoi.’

Source : ‘Pourquoi j’ai invité mes amis à ne plus utiliser WhatsApp’ – ICT actualité – Data News.be

L’article est intéressant bien qu’il se perde un peu au final.

Ce qu’il faut retenir :

  • Facebook Messenger : Utilise OpenWhisperSystem, mais c’est con, pas par défaut. Les boulets :) Et en plus ils collectent les métadonnées (enregistrement de votre activité, à quelle heure, à qui, pendant combien de temps)
  • Whatsapp : Utilise OpenWhisperSystem, les conversations sont chiffrées par défaut, mais il y a collecte de métadonnées.
  • Telegram : le code de chiffrement n’est pas forcément le meilleur et il y a des failles…
  • Allo : Pareil que Facebook Messenger
  • Signal : Utilise OpenWhisperSystem, les conversations sont chiffrées par défaut, ne collecte pas les métadonnées.

Du coup, sur le papier, il faudrait utiliser Signal. Sauf que ouais, ben pour faire migrer les utilisateurs, c’est pas gagné.
J’ai 8 contacts qui utilisent signal. 8. Je n’ai jamais installé Whatsapp, mais je pari que j’en aurais bien plus…
Quand je parle de signal à mes amis, j’ai souvent des réponses comme « tu joue à l’agent secret ? », ou « ouais bof, j’ai rien à cacher »

« Prétendre que votre droit à une sphère privée n’est pas important parce que vous n’avez rien à cacher n’est rien d’autre que de dire que la liberté d’expression n’est pas essentielle, car vous n’avez rien à dire »
– Edward Snowden, lanceur d’alertes.

Bref, c’est pas gagné…

Et vous, vous en êtes où avec votre vie privée sur internet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *