Samedi soir c’était l’anniversaire d »un très bon pote à moi, il rentre dans la période où l’on à le même age tout les deux, mais seulement pour deux semaines. On s’est donc retrouvé chez ses parents pour faire un apéro+repas+digestif. On avait amené les cadeaux et à boire. Pour l’occasion mon pote avait fait un punch, bien bon d’ailleur avec ce qu’il faut comme dose de rhum pour nous ouvrir l’esprit, nous délier les langues et nous faire dire des conneries.

Après quelques verres, l’ambiance de la soirée était lancée, et mis à part 2 personnes que je n’avait jamais vu, je connaissais tout le monde à table, en même temps la plupart étaient des amis de longue date aussi…
Une fois l’apéro fini, l’apétit n’avait toujours pas disparu et les effets de l’alcool se faisaient juste un peu sentir, quand arrivèrent les diots et les crozets, environ 2Kg de crozets et 23 diots (pour 10 personnes), on n’allait pas mourir de faim encore aujourd’hui…
La soirée battait son plein et comme à mon habitude j’était en train de faire rigoler la tablée en sortant des âneries plus grosses que moi, D’jo-D’jo était très réceptif à mon humour et son rire ne tarda pas à faire trembler les murs et à briser quelques verres tant il allait chercher les hamoniques dans l’aigu. C’est à ce moment là que croyant être drôle j’ai blessé une personne très chère à mes yeux, une personne pour qui je ne voudrais jamais faire de mal et pourtant, je l’ai blessée. Sur la dixaine de personne présente une large majorité à rigolé, pourtant je me suis pris une main dans la figure de la personne visée, n’ayant pas très bien compris, j’en rajoutai encore un peu, et là je me suis pris non seulement la main, mais sa bague m’a touché juste sur l’arcade sourcilière, me faisant assez mal, c’est à peu près à ce moment là que j’ai compris que j’avais pu la blesser avec des paroles qui pour moi n’avaient aucun poids. J’ai donc arrété de faire rire mes potes pour la soirée.

Plus tard avant d’attaquer le gâteau et la fameuse cérémonie d’ouverture des cadeaux, nous nous sommes joyeusement explosés la gueule à coup de bombes, c’était bien marrant, j’ai même réussi à gagner quelques coupes, pourtant ça faisait un moment que j’avais pas joué à bomberman…
Le moment d’ouvir les gâteaux et de manger les cadeaux (ou l’inverse) est enfin arrivé, l’instant fut chargé d’émotion, mon pote en avait les larmes aux yeux, il ne savait plus quoi dire ni qui remercier… Non je déconne, en fait il était impassible comme d’hab…

La fin de la soirée approchait et pour finir en beauté, nous avont fait une partie de jungle speed, jeu où en fait le mieux est de laisser les autres se battre pour attraper le totem plutot que de se faire détruire la main en se battant avec eux. L’alcool et la fatigue aidant, je n’avais pas des masses de réflèxes, pourtant je n’ai pas fini dernier… comme quoi…

ps: La personne blessée va être contente, je parle d’elle dans mon blog, vu qu’il n’y à que lorsque je parle d’elle qu’elle trouve mon blog intéressant

pps: merci à JR de m’avoir corrigé ce billet :)

Un commentaire on “Anniv’

  1. où l’on à

    age

    je n’avait jamais vu

    j’était en train de faire

    les hamoniques

    dixaine de personne présente

    nous avont fait

    bien bon d’ailleur

    pps: merci à JR de m’avoir corrigé ce billet –> Ah bon?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.