L’AX, la voiture qu’elle est bien pour conduire dans la neige !

Samedi soir, comme prévu, on est partit aux 7 Laux avec D’jo-D’jo pour skier, ils annoncaient de la neige pour le soir, et je peux confirmer qu’ils ne s’etaient pas trompé !
J’avais commencé à préparé mes affaires vers 16h, à mettre les affaires dans la voitures à 17h, et à 17h15 je suis partit chercher mon alcolique acolyte, on met le merdier dans ma caisse, et hop, on part. On fait un petit crochet chez moi pour prendre deux saint féliciens par encore fait et faire le plein d’essence en meme temps.

Arrivé à Allevard, il commencait à neiger un peu, la route était un peu blanchie, mais rien de bien affolant, en montant plus, la neige est de plus en plus présente, à l’embranchement pour monter au collet d’allevard, il y a une bagnole de flic arrétée sur le coté et une autre derriere en train de monter les chaines, je me suis meme pas arreté, j’ai filé tout droit et on a continué notre route, au bled d’après il devait y avoir 10 cm de neige sur la route, l’AX tenait bon, elle montait tranquille et ne chassait pas dans les virages, enfin si, juste un peu dans les virages en épingle, mais rien de bien méchant, on était presque arrivé à la station et là je vois une 206 arrétée sur le bas coté avec les chaines et qui avait du mal à repartir, du coup j’ai décelleré pour éviter de lui rentrer dedans, on sais jamais, et là c’est le drame ! Je me suis retrouvé bloqué en plein millieu de la route, D’jo-D’jo descend de la voiture et essaye de la pousser : rien à faire… au bout d’un moment c’est lui qui prend le volant, il fait une marche arrière, et hop, on est repartit ! Je cours à coté de la voiture, j’ouvre la portière et je saute dedans ! 500 mètres après, on était à la station, D’jo-D’jo fait le malin a faire des freins à mains, et on se gare finalement en faisant un gros derapage, on se dit qu’on était peu être un peu mal garé, du coup on a voulu la rebouger, mais là, pas moyen… On à donc laisser la voiture où elle était et on a vidé la bagnole.

Une fois installé on a commencé à vider des bieres accompagné de saucisson et de tome, un pote devait nous rejoindre, mais on ne savais pas quand il allait arrivé, vers 23h on s’est motivé pour aller boire un coup dans un bar, on s’est pris un vin chaud, et 5 minutes après Oliv’ à téléphoné, il était arrivé, mon pote est partit le cherché et 1/2h après ils sont revenus, suivis de peu par 2 autres personnes qui avaient prété des chaines à Oliv’ pour qu’il puisse monter. Vu que le bar fermait, on est tous allé à l’appart pour vider une bouteille de vin blanc de siccile.

Le lendemain on s’est levé pour aller skier, malheureusement il a fallut attendre un peu parce qu’il était tombé beaucoup de neige et qu’il fallait faire quelques déclenchements. On est monté sur les pistes vers 10h, pour moi ça à été un peu la merde : mon masqué était fumé, et on était dans le brouillard, du coup, j’y voyait rien de chez rien, j’était obligé d’enlever le masque, mais là aussi c’était super chiant : la neige me piquait les yeux c’était vraiment super désagréable, à un moment on était vers le halfpipe, on ne savais pas vraiment où il était, on ne voyait pas à 2m, en avancant un peu, d’un coup je me suis sentit décendre : je me suis retrouver dans le halfpipe, ça m’a fait tout bizzare, du coup, après la pause de midi, je suis allé m’acheter un autre masque avec une vitre orange pour y voir clair. L’aprèm j’ai donc pu mieux skier, mis à part que j’ai attendu les 2 autres pendant 1h30, on s’était donné rendez-vous en bas des pistes, le temps que j’aille acheter mon masque, ils ont été un peu plus long que prévus, du coup je me suis fait quelques pistes tout seul, après on s’est fait plusieurs descentes en hors piste sous le télésiege, c’était bien cool, il y avait 40 cm de poudre fraiche, mais on y voyait pas grand chose quand même.

Le soir on à comaté devant la TV à regarder Harry le potier et après on est allé se coucher. Le lendemain on s’est levé pour ranger l’appart’, le temps était encore plus moche que la veille, on s’est demandé longuement si on allait skier où pas. Il a fallut déneiger l’AX qui était complement ensevelie, et en remplissant la voitures avec nos affaires, on à croisé des gars qui redescendaient des pistes, ils nous on fortement déconseillé de monter skier, le temps était vraiment à chier, on ne voyait pas à 1m devant sois, ça ne vallait vraiment pas le coup. On a donc quitté la station vers 12h. Le retour s’est fait sans encombre, la route était dégagée, et on à même pas eu de problème pour faire démarrer la voiture et la dégager de sa place de parking.

Elle est vraiment bien mon AX, j’en suis bien content, rien à voir avec mon love boat que j’avais avant, dès qu’il y avait 5cm de neige sur la route, c’était même plus la peine d’essayer. Là l’AX se comporte vraiment bien sur la neige.

Un commentaire on “AX : voiture officielle de la neige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.