C’est bientôt la fin de l’année et comme d’hab, on va fêter ça. Tout le monde ou presque sait déjà ce qu’il va faire ce soir là. Tout le monde ou presque. Je fait parti des « presque ».

Faut dire aussi que je m’y prend toujours assez tard pour ce genre de choses. Commencant à voir la date fatidique approcher à grands pas, je commence un peu à m’énerver sur la question. Je demande à mes potes les plus proches et je me rend compte qu’en fait ils ont déjà des trucs de prévus depuis un bon moment déjà, mais personne ne m’a jamais rien proposé.
Pire : lorsque je leur pose la question, ils me répondent : « ben, moi je fait ça avec machin, et toi ?« . Ben moi : rien. Et ils n’ont même pas l’idée de m’inviter ou de me faire incruster.

Finalement, je crois que je suis comme neuro : j’ai pas d’amis. Je pensais en avoir, mais en fait non.

tags :

18 commentaires sur “Je ne suis pas de ceux qu’on invite

  1. Si tu veux passer le réveillon à Saint-etienne avec quelques étudiants en médecine stressés par un concours, tu es le bienvenue. Il y aura du sexe à la fin de la soirée normalement.

    PS : tu as le droit aussi d’organiser une soirée romantique à 2 pour toi et Louisa, toutes les femmes rèvent que leur copain pense à un truc comme ça. Les douze coup de minuit sur une peau d’ours devant la cheminée, nus et enlacés, la neige qui tombe dehors…

  2. C’est marrant, je suis dans le même cas, mais ça me stresse pas plus que ça… Bon, okay j’ai juré à mes potes de leur faire la gueule à tous durant toute l’année 2006, si je me retrouvais toute seule pour le nouvel an, mais ça me parait un super mauvais calcul, en fait.

  3. Han, Nacara qui pose un commentaire sur mon blog…
    C’est la consécration…

    J’ai pas fait ce genre de promesse car je suis trop sympa et pas assez rencunier pour pouvoir la tenir.
    Donc bon, je leur ferai juste la gueule pendant 2 jours à peu près…

  4. L’an dernier j’étais sans ami pour la bonne et simple raisons que je déteste les grosse soirées. Je préfère largement les petits trucs intimistes.

    Bon, c’est aussi vrai que personne ne m’appelle jamais pour faire quoi que ce soit et que ma vie sociale ressemble à s’y méprendre au zéro absolu (pas le doujin sur Saint Seya hein)

  5. Pfff, on va être obligé de faire dans le social.
    Niko, on se partage la tâche, on en prend chacun un ? Moi je prends Louisa, elle bouffe pas trop et elle sait se tenir normalement (sauf quand elle goûte le vin !)…

  6. Rassure toi JS, moi non plus j’ai pas d’ami. Tout le monde me parle de ce qu’il fait et personne ne pense à m’inviter nul part. Tant pis. Ca sera soirée bière canapé tout seul avec mes chats (heu pardon… ça c’est ce que je ferais dans 50ans…).

    Au pire on peut peut-être mettre une annonce pour faire une soirée de invité-nul-part…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.