Il y a un peu plus d’un an, je m’étais offert un petit iPod Shuffle, tout beau, tout mignon, tout petit, avec ses 1Go, c’était assez la classe.

Hier aprem, j’étais tranquillement en train d’écouter ma musique lorsque survint la fameuse « heure-de-la-pause ». Je coupe mon iPod, et 10 minutes plus tard, je reviens à mon bureau, j’enfile mon casque, power, play, et rien. Juste les 2 leds vertes et oranges qui clignotent en alternance.

Je fais une recherche sur internet, le verdict semble plutôt mauvais… Je branche la clé sur le PC, il reconnait bien la clé, mais n’arrive pas à la lire.
Je rentre chez moi et fais le test sous linux. Un petit tail -f /var/log/messages pour avoir les infos en live et là, j’apprend qu’il n’arrive pas à lire la table d’allocation. Ca sent extrement mauvais. En gros : La mémoire flash est grillée.

Ce matin, re-petit tour sur le net, et je tombe sur un article qui signale que mon problème n’est pas un cas isolé. Je trouve un blog qui parle concretement du sujet sans apporter aucune solution, il y a même un sujet sur le forum d’apple, et une pétition en ligne.
Avec plus de 600 commentaires dans le forum, on ne peut pas dire qu’apple n’est pas au courant. Pourtant, ils ne font rien. Donc si l’appareil est hors garantis, tu l’as dans l’os.

Je vais pleurer longuement mon petit iPod en espérant qu’un nouveau viendra le remplacer pour mon anniversaire…

2 commentaires sur “La mort de l’iPod

  1. Avec un forum et 600 commentaires, un petit mail bien tourné chez Apple et ça passe en vice caché.

    J’avais fait ca il y a qqs années avec un NetMD chez Sony, le bloc lecture/gravure cassait… j’avais trouvé un forum qui ressenssait 20 cas.
    Après le mail (très doux, mais direct!), la réponse fut : envoyez le nous à cette adresse, nous nous ferons un plaisir de la réparer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.