Je pensais que ce serait beaucoup plus simple de l’oublier, j’avais oublié la précédente avec beaucoup plus de facilité, à croire que je n’étais pas vraiment très amoureux d’elle finalement.

Il suffit que je croise une de ses copines dans une petite boutique du centre ville pour que je me sente tout bizarre, un peu fébrile, le coeur qui s’emballe. On discute de rien : le boulot, ce qu’on devient, et je demande des nouvelles de Louisa, savoir si elle a bien repris les études, comment elle va, etc… Je m’inquiète toujours autant pour elle. On se quitte et je lui dit de passer discrètement le bonjour à Louisa.

Et voilà, maintenant je repense à elle, je me remet à rêver d’elle. Je me rend compte que j’espère toujours qu’on se remettra ensemble un jour, et surtout, qu’elle me manque. Nos discussions, chamailleries, fou rires, délires. Tout ça me manque énormément.
Depuis qu’elle m’a quitté, c’est comme si le gars drôle, enjoué et plein de vie qui était en moi, avait pris la fuite avec elle.

Heureusement, je suis toujours aussi con. Ça a au moins le mérite de compenser un peu.

2 commentaires sur “Mais ou est ma putain de nouvelle vie ?

  1. Je pensais tous les jours à elle, mais je n’espérais pas, car je savais que ce n’était plus possible.
    Depuis cette rupture, je ne suis plus comme avant, je ne ris plus, je déconne plus.
    Je sais pas toi, mais par moment, comme en ce moment par exemple, je suis assez aigris envers ma famille, mes amis, et au boulot.
    Je ne croise pas ses amis. Sa soeur était le lien entre nous 2 à la base. Et je ne vois plus sa soeur non plus.
    J’aimerai bien savoir ce qu’elle devient, et j’aimerai savoir si elle demande de mes nouvelles.
    Voilà, c’est pas évident, c’est dur, surtout seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.