28 octobre 2003 – 28 octobre 2007 : 4 ans.
Ça aurait fait 4 ans que je sortais avec Louisa.

Ce n’est pas bon de ressasser toute cette histoire, il faut que je tourne la page, cela fait maintenant 8 mois qu’on est séparé. Il serait peut être temps, en effet.

Et pourtant, malgré tous mes efforts, il y a toujours une partie de moi qui pense toujours à elle, qui espère encore un peu. L’autre partie ferme toutes les portes, les unes après les autres, dès que je commence à penser à elle, blam, claquage de porte : pense à autre chose ! Ca peut se révéler très utile comme méthode de protection au quotidien, par contre, pour rédiger ce billet, ça rend pas les choses évidentes. Alors quoi ? Ne pas en parler ?
Ce serait le plus simple, mais la vie n’est pas toujours simple, on est des adultes maintenant, il faut qu’on se complique la vie, qu’on se la pourrisse bien jusqu’au trognon, jusqu’à en être aigri. Mais ce serait lâche et je ressent le besoin d’en parler.

Dans ma nouvelle vie, j’ai tout pour être heureux, un chouette appart’, un bon job, des amis sur qui compter, mais je me rend compte qu’il me manque une chose : aimer quelqu’un. L’amour donne des ailes parait-il. Je sais pas vraiment, mais en tout cas, ça m’a rendu heureux pendant 3 ans. Le problème, c’est que c’est comme une drogue, on ne peut plus s’en passer. Et une fois qu’on ne l’a plus…

Alors peut être qu’au final, je ne suis qu’un grand nostalgique, je me complais à vivre dans le passer, à me dire que c’était mieux avec elle. Mais non, je ne suis pas comme ça. Je me force toujours à aller de l’avant, je me démène tous les jours pour faire bouger ma vie, mais des fois le passer nous rattrape, un lieu, une image, une odeur… et les larmes remontent. Une amie commune croisée au hasard, quelques mots échangés et la soirée devient morne.

Et si j’étais moins con, je ferais quoi ?

Je n’ai pas de réponse, je dois être encore trop con pour le moment.

6 commentaires sur “4

  1. Non JS c’est pas une question d’être con … t’es juste un mec sensible c’est tout.
    Sa cicatrisera avec le temps, avec de nouvelles rencontres … quelqu’un t’attend ailleurs, tu verras …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.