Avant hier soir, jolie suite de loose :

Ça commence juste pendant le shoot photo avec Benoit et Seb : Marlène m’appelle : « oui, t’as pensé à aller acheter des olives et de la levure pour le cake ? ». Ben non, je suis en train de faire le shoot et on a pas encore fini… Manque de pot, carrouf ferme dans 1/4h. Ca va pas être possible pour moi…

3/4h après, on rentre à l’appart, Marlène a été faire les courses finalement. On fait la bouffe, et on se prend une bière.
Je décapsule une bière, ça va.
Je décapsule la seconde, ça va plus : un peu trop secouée la bière. J’en fout de partout, sur la table et sur le tapis, dans la précipitation je fout un coup sur la table en verre avec le limonadier, et hop, une tonche.

Je vais à la cuisine pour vérifier si les pommes sauté cuisent bien. Non, ça cuit pas du tout : plus de gaz !
Et aller, ça continue… Je met la plaque électrique en route et je met la poêle dessus.

Bon, comment qu’on va faire pour faire cuire les saucisses maintenant ?

Ben barbuc.

Bon, là le barbuc, ça va, on gère, le reste de la soirée s’est quand même bien passé.
Heureusement.

3 commentaires sur “La nuit de la loose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.