Chère Tatie,

J’ai bien recu ta lettre, je suis content que Edmond aille bien. Il n’était pas en grande forme la dernière fois où je l’ai vu.

Les vacances se passent bien pour le moment, le temps n’est pas au plus beau, mais on garde le moral !

Ce matin, on a quand même pu prendre notre petit déjeuner dehors, c’était très agréable, ensuite, après s’est débarbouillé, on a vite filé à l’océan pour se baigner. On peu dire que c’est vivifiant !
Fred n’a pas voulu se baigner, il trouve que l’eau est trop froide. Je crois surtout que c’est une tafiolle, mais chut, faut pas le dire…
J’ai beaucoup aimé m’amuser dans les vagues, surtout qu’avec le vent qu’il faisait, on était plutôt bien lotit. A un moment, j’essayais de « surfer » les vagues, et je suis passé sous une particulièrement violente, elle m’a entraîné jusqu’au rivage sans que je puisse remonter à la surface.
Je crois que je vais plus avoir de problèmes nasaux.

Voyant une grosse pluie arriver au lointain, on s’est dépêché de rentrer au camping pour manger.
L’après-midi, a été relax, on a profité du hammam, jacuzzi et de la piscine. On profitait bien à un moment avec Marlène quand l’accueil nous a appelé pour nous dire que notre tente allait s’envoler.
On s’est dépêché d’aller voir, mais en fait, non, il n’y avait rien. Je ne sais pas pourquoi ils nous ont dis ça…

Le soir nous sommes allés manger à la Tranche sur Mer. J’ai pris une pierrade du poissonnier avec Fred. La soirée a été très agréable, nous avons eu une grande discussion sur la supériorité de l’homme sur l’animal. Je te retrace le cheminement de la discussion car je le trouve très intéressant :

Nous avons commencé par parler des vacances en cours, nous en sommes ensuite venus à parler de nos prochaines vacances, la Tunisie à ensuite été évoquée, et la religion Musulmane a suivit. Suite à ça nous avons parlé de Dieu en général, une nouvelle d’Edgar Poe m’est revenu, elle parlait de la mort et de la réincarnation, du couple corps / âme. Marlène nous a ensuite exposée la théorie des stades du vivant (minéral, végétal, animal) pour en venir ensuite à la question : « L’Homme est-il supérieur à l’animal ? »

Je te laisse, gros bisous ma Tatie, fais des poutoux à John.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.