Ca faisait un petit moment que j’avais prévu de passer le week-end sur lyon pour revoir mes anciens potes du DESS.

Nico m’a hébergé avec Marlène, et je le remercie grandement pour ce très très bon week-end.

Après avoir bien galéré avec le GPS pour arriver à destination (il nous a fait passer par je sais pas où pour arriver, horrible !), et après avoir fait 15 fois le tour de quartier pour trouver une place de parking libre (et gratuite), on arrive enfin chez Nico.

On passe l’aprèm avec Marlène à faire les boutiques pour trouver une paire de bottes. 15 magasins plus tard et un raz-le-bol général (surtout pour moi en fait), Marlène trouve enfin une paire qui lui va. Je passe l’épisode hautement épique avec la vendeuse, et on continue de se promener dans Lyon. Petite pause à une terrasse ensoleillée pour se siroter une petite bière…

Le soir apéro avec Ludo chez Nico, finalement, mes anciens potes de DESS ne sont pas venu nombreux… Apéro bien sympa en tout cas, on s’est bien fait péter le bide.
Je regarde toutes les 5 minutes l’heure pour être sur de ne pas être en retard pour le café théâtre, et forcément, ça a raté. J’ai du oublié de regarder pendant 1/4h et c’était le drame. Bon, finalement pas tant que ça, on est arrivé pile poil.

Nous sommes allés voir « Eric et Jules » au Complexe du rire, une très bonne pièce. Je me suis marré du début à la fin. Il parait qu’on à entendu que moi…
Une fois rentré, on se matte REC. Le film d’horreur Espagnol. Je l’ai trouvé plutôt moyen. Ça m’a trop rappelé Blair Witch.

Le lendemain, dimanche. On va se promener le long des quais de Saône, pour voir le marché des bouquinistes et d’art. Très sympa, bonne ambiance, et on file rue de la Bourse, pour un brunch super copieux, très bon, et bon marché.
Comme quoi…

L’aprem, Nico nous propose d’aller visiter les subsistances, un ancien couvent transformé en caserne, puis en atelier et école d’art. Après avoir marché pendant quinze milles bornes et avoir douté 30 fois de l’adresse, on arrive enfin à destination.
On fait la visite guidée, je le dis car c’est la première fois de ma vie que je fais une visite guidée comme ça. C’était une troupe de comédiens qui présentait le bâtiment, en nous faisant remonter le temps, depuis les Gaulois, jusqu’à présent.
Une présentation haute en couleur et en humour, on s’est franchement bien marré !

PS : Nico s’est mis à la photo, il est assez exigeant avec lui même et nous livre les rares photos qu’il trouve digne d’intérêt sur son photo-blog : Bag of Pixels.
Ça mérite le coup d’œil.

3 commentaires sur “Un week-end à Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.