Week-end du 14 juillet.
(je plante le décors).

Le samedi, j’appelle mon coiffeur, enfin, je tente. Ca répond pas, j’ai pourtant essayé plusieurs fois.

Rebelote le lundi, toujours rien, je crois que mon coiffeur a fait le pont.

Le mardi de la semaine d’après, j’appelle une nouvelle fois, cette fois, ça répond !
Je prend rendez-vous pour le mercredi à 18h.

Mercredi, 18h, je me pointe : coiffeur fermé exceptionnellement ce mercredi après-midi…
Loose.

Je rappelle encore une fois le jeudi matin et je prend rendez-vous pour le vendredi 18h30.

Vendredi 17h30, j’étais dans un refuge d’animaux en train d’adopter un chaton pour tenir compagnie à gros minou.
18h25, on est en train d’acheter un paquet de croquettes, je pourrai jamais être à l’heure. J’appelle donc pour repousser mon rendez-vous au samedi matin.

Samedi matin : Yeah ! A plus cheveux… Enfin !!!

J’en avais bien marre de ces cheveux, ça tiens chaud, enfin, encore, j’ai pas une coupe à la beatles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.