Et ou on l’a retrouvé…

Jeudi dernier, on rentre du boulot, on ouvre la porte de l’appart et on s’attend à voir Grim et Minou derrière la porte.
Sauf qu’il n’y en a qu’un sur deux…

On demande à Minou ce qu’il a fait de son copain. Pas de réponses.
Du coup, on commence à chercher, on fait toutes les pièces, et au bout d’un quart d’heure, il faut se rendre à l’évidence, il n’est pas dans l’appart.
Comme on habite au 10ème étage, on va sur le balcon, on regarde s’il n’y a pas une flaque de sang et de boyaux séchés en bas. Rien.
On refait le tour de l’appart et je me décide à aller voir le gardien.
On sait jamais.

« Ah c’était le vôtre ? »
Quand il a dit ça, je crois que j’ai du me décomposé, il a vite enchainé par « Il est resté toute la matinée dans le hall. »
Ouf, il est pas mort. En tout cas, ce matin, il était vivant.
Le gardien m’apprend que la voisine l’a retrouvé sur son balcon et qu’elle l’a descendu dans le hall. Je fais le tour du hall, vois un chat roux, pense que c’est Grim. Mais non. C’est le gros chat roux qui traine toujours dans le coin.
Je remonte donner des nouvelles à Marlène et on repart tous les deux à la recherche de Grim.

Après avoir fouillé de fond en comble le hall de l’immeuble, on va voir sur la route s’il n’a pas été écrasé. Pas de trace de chat.
On revient vers le parking, et on commence à faire un tour. On descend aux garages. Rien non plus.

J’allais abandonner quand au détour d’une voiture, à cinq mètres de la porte d’entrée, je le vois. Tapis. Je l’appel. Je m’approche. Il fait mine de partir dans le sens opposé. Je l’attrape à temps.

On a toujours pas bien compris comment il a fait pour se retrouver sur le balcon de la voisine, mais le principal, c’est le principal.

3 commentaires sur “Le jour ou Grim a disparu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.