Les vacances, c’est pas encore pour tout de suite, alors quand on a vu qu’on avait posé le lundi et le mardi de congé pour faire le viaduc avec le 15 aout, on s’est dit qu’on allait partir en camping.

Le choix de la destination était crucial : pas trop loin, de préférence dans le sud, avec du soleil et de l’eau pour se baigner.
J’ai de suite pensé au lac de Ste Croix, dans les gorges du Verdon.

Jeudi soir, on prépare toutes les affaires, on met un max de trucs dans la voiture, et vendredi matin, on part au taf, avec la voiture chargée comme une mule.
Vendredi vers 10h du mat’ j’appelle le camping : complet.

Merde.

Loose.

J’appelle un second camping : complet aussi.
J’appelle tous les autres camping : tous complet.

Bon, c’est la grosse merde.

Marlène cherche un autre endroit, et elle me parle du lac de Serre-Ponçon.
Connais pas, mais c’est encore moins loin, proche de Gap, on appelle deux campings, ils ont de la place : go.

J’étais jamais allé à ce lac, et franchement, c’est un super coin. Très sauvage, beaucoup de plaques NL (comme partout en France apparemment), un soleil qui tape plutôt dur et qui fait croustiller la peau, un lac à l’eau froide, et un gars qui fait de la location de Stand Up Paddle (SUP pour les intimes).

Le camping est pas mal, un peu loin de tout, il faut faire 10km pour trouver le seul et unique distributeur automatique du coin. Ou alors faut aller à Gap.
Hormis ça, c’est nickel.

Programme des vacances :

  • 9h : debout, petit dèj
  • 10h30 : plage, farniente
  • 13h : retour à la tente, apéro, et bouffe
  • 15h : sieste
  • 17h : plage/piscine
  • 19h : apéro, bouffe
  • 22h : dodo

Des vacances sans surmenage :)

On a quand même fait un peu de sport, le mardi matin, rando de 2h30 en SUP sur le lac, super sympa, on a découvert la côte et les criques, c’est vraiment top.

On s’est aussi tapé un petit speed : plus de cartouche de gaz.
On va à l’intermarché qui est à 10km, ils ont pas les cartouches, on demande à l’accueil où est-ce que l’on pourrait trouver notre bonheur : « ah, ben ici, y’a rien, faut aller à Gap, à 20km ».
OK…
Bon, finalement, on est allé au décat de Gap, et après, on a passé l’aprèm à se balader dans les rues du centre de Gap, ça nous a permis de faire nos touristes.

Bref, de bonnes « pré-vacances », qui nous ont fait du bien et nous on permis de nous reposer et de bronzer !

Bon, aller, dans le prochain billet, je vous apprend qu’il faut lever les jambes quand on fait de la tyrolienne.

Bisous.

Un commentaire on “Petit weekend du 15 aout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.