Guilhem Bertholet nous livre ses expériences en tant qu’entrepreneur sur les raisons qui font que ça part en couilles.

  • Syndrome du « je-veux-être-le-chef »
  • Différence de niveau d’implication (ressenti ou réel)
  • Répartition du capital reflétant mal la réalité
  • Priorités et motivations personnelles divergentes
  • Petits reproches étouffés
  • Impact de l’entourage

Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.