Je reviens d’un weekend dans une auberge dans les Hautes-Alpes, proche de Gap, 30 minutes de marche à pied pour accéder à l’auberge.
Pas de réseau, pas de téléphone, pas de connexion internet.
Rien.

Juste manger, dormir, jouer à des jeux de société, profiter du beau temps et du temps qui passe. Lire, faire la sieste, discuter, et manger encore.

3 jours off.

Le retour à la « ville » est rude…

5 commentaires sur “3 jours complétement déconnectés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.