Corriger c’est abdiquer.