Je suis toujours sur mon entrainement pour faire un 5km en moins de 25 minutes, l’idée est toujours d’augmenter ma VO2max et d’enchainer ensuite sur un plan où je vais bouffer du dénivelé. Tout ça, toujours dans l’idée de moins en chier en ski de rando.

Jusque là, l’entrainement se passe plutôt bien, même si j’en chie lors des séances intenses et que j’ai du mal a être régulier sur les vitesses, je peux varier des 30 secondes par moments…

Comme il n’y a pas que la course à pied dans la vie, j’aime bien aussi faire du vélo et de la rando, ce qui augmente légèrement l’effort global de la semaine. Et ces 3 dernières semaines, j’ai toujours été au dessus de la « zone » que recommande Strava, sans compter un weekend « trotte et vol » avec mon cousin et mon beauf, où l’on n’a pas beaucoup dormi et où on s’est fait deux belles rando avec du passage sanglier bien sévère.

Bref, 3 semaines à un peu trop tirer, le lundi, j’ai senti la fatigue, je me suis donc gardé les deux séances d’intensité uniquement et j’ai fait sauté l’EF.
Jeudi matin, VMA 8×1’40, pendant les tours de pistes, je sentais que mon pied gauche ne posait pas « comme d’habitude », je me suis concentré un peu plus sur la foulée, mais vu que j’étais proche du PLS, c’était compliqué.
Le soir, je fais quelques pas pour aller à la cuisine et je sens une petite douleur au niveau de la cheville, ça ne reste pas.
Vendredi matin, quand je me lève, re-belotte. Je note l’info pour le dire au podologue.
Pendant la journée, ça va, en même temps, un repas de famille, tu bouge pas trop.
Samedi matin, idem, douleur.

Là, je cherche un peu et il pourrait s’agir d’une tendinite des fibulaires, ça arrive quand on tourne toujours dans le même sens sur piste. Donc : repos & glace.
J’ai fait ça hier, j’ai pu marcher hier soir sans problème pendant 30 minutes et ce matin, plus de douleur.
Je continue quand même de glacer aujourd’hui, on verra demain ce que ça dit…

Je suivais avec attention la progression de la mesure d’effort par semaine sur Strava, on voit que j’avais déjà fait un écart auparavant, mais que j’étais retourné dans la zone (un peu en bas même) pour éviter la fatigue.
Là, 3 semaines de suite, de la fatigue, bim, ça ne pardonne pas.
Maintenant, je sais que je peux monter au dessus maximum 2 semaines d’affilé, mais pas 3.


Edit du 21/07/2021

J’ai vu le podologue hier, pour lui ce n’est pas une tendinite des fibulaires, rien n’est touché, possiblement la malléole qui a un peu trop comprimé la partie inférieure.
Il m’a conseiller d’y aller léger cette semaine et de faire du vélo.
La douleur a pratiquement disparue, je la sens encore légèrement de temps en temps, surtout le matin les 3 premiers pas de la journée…
Je croise les doigts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.