Il y a de ça pas mal d’années maintenant, j’avais découvert un bar où l’on ne buvait pas de la bière mais de la cervoise, où l’on ne buvait pas au verre, mais au pichet et où les tauliers étaient des étudiants.

Au début, j’y allais de temps en temps, l’endroit me plaisait beaucoup, on y faisait toujours des rencontres, les gens étaient ouverts et l’endroit s’y prétait. Les grandes tables et les bancs en étaient la preuve. L’alcool aidant, il était très facile d’aborder n’importe qui, n’importe quand et n’importe comment. En fait on faisait surtout comme on pouvait…
Le temps allant, j’allais de plus en plus souvent dans ce zinc, jusqu’à arriver à un maximum de 6 fois par semaine (le dimanche c’était fermé). Bref tout ça pour dire que j’ai passé pas mal de temps dans ce rade, et ça a duré à peu près le temps de mes études supérieurs.

Inutile de dire que dans cet assommoir, on rentrait plus bourré qu’à jeun, et que la devise était : « celui qui boit, c’est celui qui conduit ». Bref, on était jeune, l’ambiance de ce caboulot dans le style bobo/révolutionaire/etc… étudiant de base quoi, nous allait bien, on se sentait chez nous. J’ai même réussi à lever une fille un soir où un pote fêtait sa première paye. Je ne m’étais jamais autant mis la tête à l’envers dans ce troquet que ce soir là.

Ce bistrot c’était « La lune dans le caniveau », nom tiré d’un bouquin qui a fait l’objet d’une adaptation au cinéma avec Depardieu. J’amais vu le film, vu le bouquin trainer dans la bibliothèque de mes parents, mais jamais ouvert une seule fois.

Je suis repassé devant l’autre soir en bus. Il s’appel le « B.A Bar » maintenant. Trop pitence…

Une nouvelle page de ma vie se tourne…

Tags :

7 commentaires sur “Changement de propriétaire

  1. Je tombe des nues !!!
    JS, c’est pas possible !!! C’est fini à tout jamais la Lune ? Non, je peux pas le croire.

    Bon, en même temps, nos dernières soirées là-bas, c’est plus ce que c’était. J’ai jamais pu savoir si c’est nous qui avons changé ou l’ambiance ; toujours est-il que ça n’était plus l’ambiance d’antan…

    Mais c’est dur de se dire que ça ne sera plus jamais possible de siroter des servoises faites avec de la Villageoise et du sirop de citron de Leadl dans ce lieu enfumé au possible où des néo-punk "chantaient" à tue-tête !!! Et moi dans tout ça avec mon pantalon à pince et mes chemises du boulot ! Ce que j’aimais bien, c’est que n’importe qui pouvait s’y pointer, peut importe le look décallé (pour dire, même niKo avec les chaussures Ronald Mc-Donald et ses fringues de clubeur ce faisait pas jeter).

    Une page se tourne…

  2. Ben ouais, ça me semble bien compromis maintenant, même si comme tu le dis les dernières soirées n’étaient plus comme avant.

    Faudra qu’on aille faire un tour quand même un de ces soir, histoire de voir ce que c’est devenu !

  3. Arrêtez, rien que le nom… beurk ! N’y allez pas.

    Sinon comme Lolo moi j’aimais pas trop (mais c’est un conflit de génération je pense ;) ) et puis c’est pas pour rien que c’est mon coupaing… non mais ! :p

  4. je suis d’accord avec vous que la lune c’était vraiment le meilleur endroit qui existait (même si ça a beaucoup changé au fil du temps), mais vous critiquer le babar alors que vous y avaient jamais mis les pieds! c’est quoi cet esprit de merde! allez au moins voir comment c’est, après vous pourrez critiquer si vous voulez. et je veux juste ajouter que même si c’est pas la lune heureusement qui sont là parce que sans eux je mettrai plus les pieds dans un bar a champouri, vous avez vu l’ambiance des autres!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.