Il y a quelques mois, je m’étais acheté un bonsaï, un Sérissa, pour remplacer mon défunt Orme de Chine.

Manque de pot, le Sérissa est encore plus fragile que les Ormes. Résultats, quelques mois après, et surtout un hiver, et quelques oublis d’arrosage et le tour est joué. Il sèche, perd ses feuilles… Après des mois de soins, il reste plus qu’une branche de vivante,

Du coup, j’en ai racheté un, un Orme de Chine, qui est quand même beaucoup plus résistant…

Mon nouveau (encore) bonsai

Fred aussi en a un, c’est un Troën. C’est increvable ce machin…

Le bonsai de Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.