Depuis quelques mois, je continue régulièrement de réduire les notifications de mon téléphone, j’y vais de façon progressive.

J’ai commencé en septembre 2015 à désactiver les notifications sur facebook et à me désinscrire de pas mal de newsletter / emailing. Ça avait bien réduit les notifications, et le fait de passer mon téléphone en mode silencieux aidait aussi.

En avril 2016, j’ai désactivé mon répondeur. Maintenant si vous voulez me laisser un message vous avez deux choix : c’est urgent => SMS, c’est pas urgent => email, ou vous rappelez plus tard. Ça marche très bien, j’en suis très content.

En juillet, j’ai lu un article de Rue89 intitulé : « Tristan Harris : « Des millions d’heures sont juste volées à la vie des gens »« .

Cet ingénieur informatique a quitté Google après avoir été leur « philosophe produit ». Là-bas, il a réfléchi à des téléphones plus éthiques, qui ne nous feraient plus perdre de temps, en vain. Aujourd’hui, il veut déclencher une prise de conscience.

J’ai été très sensible ce billet, et j’ai continué ma lecture sur le site de Tristan Harris avec cet article : « Distracted in 2016? Reboot Your Phone with Mindfulness » qui explique comment organiser son téléphone pour éviter les distractions, les pièges d’engouffrement des applications et au final se libérer de l’emprise du téléphone.

J’ai donc tenté de mettre en place ces « bonnes » pratiques. J’ai désactivé toutes les notifications hormis 3 : le téléphone, les SMS et Bankin qui me prévient si mon solde de compte est en dessous d’un certain niveau.
C’est tout. Plus d’email, plus rien. Et si je n’arrive pas à désactiver les notifications depuis l’application en elle même, je vais dans la gestion des applications et je lui révoque l’accès au système de notification. Bim.

J’ai ensuite réorganisé mes écrans d’accueil. Les exemples fournis par Tristan Harris sont pour iPhone (alors qu’il bossait chez Google quand même. Le fourbe). J’ai donc dû « composer ».

Je me suis fait un premier écran d’accueil « Home » avec uniquement des applications qui ne peuvent pas me distraire mais qui m’apportent de la productivité ou un accès rapide à des applications dont j’ai besoin mais qui ne vont pas me happer.

ecran-accueil-1

L’appareil photo, qui est aussi accessible directement depuis le lock screen. Evernote dont je me sers pour tout noter (ou pratiquement tout), la météo et Navmii, une appli GPS basé sur OpenStreetMap.

Le second écran, je n’ai mis que des widgets pour le moment, et c’est orienté « santé » et course à pied.

ecran-accueil-2

Pour le moment, j’ai mis un widget de player audio, mais je me rends compte que je préfère de plus en plus courir sans écouteurs. Je verrais surement pour virer ce widget et le remplacer peut-être par d’autres apps… A voir.

Et enfin, un troisième écran avec des applications dont je me sers régulièrement, mais qui elles peuvent me happer. Pour éviter d’avoir envie de cliquer trop souvent sur les applications des réseaux sociaux, je les ai toutes rangés dans un dossier, ce qui fait que pour aller sur facebook, je dois faire deux slides vers la droite, cliquer sur le dossier « Réseaux sociaux » et ensuite cliquer sur FaceSlim (oui, je n’utilise plus l’application officielle qui est trop gourmande en ressources). C’est donc plus long et plus compliqué, donc je suis moins tenté d’y aller. (en théorie).

ecran-accueil-3

On peut voir aussi que j’ai mis quelques jeux, l’appli pour réserver le ciné, une appli pour suivre mes séries, OSMAnd (Google Maps like, mais libre, basé sur OpenStreetMap), et un dossier « Banque » avec quelques appli.

Ça fait trois semaines que j’ai mis ça en place, et j’ai l’impression que ça fonctionne bien. Je passe beaucoup moins de temps sur mon téléphone par jour (je peux le quantifier à la quantité de batterie restante à la fin de la journée), je dois passer deux fois moins de temps environ.
Mon téléphone ne m’interrompt que lorsque c’est vraiment « urgent », et encore, un appel téléphonique n’est pas forcément urgent, mais bon… Ce qui fait que pour tout le reste, c’est moi qui choisis quand je vais lire mes emails ou glander sur twitter, facebook, youtube…

Pour le moment, c’est encore un peu la phase de test, mais ce qui est sur c’est que mes écrans d’accueil sont moins des clicodrome qu’avant et ne plus entendre 200 fois par jour le « bip bip » des notifications, ça rend sereins.

Pour le coup, je me dis que les montres connectées vont vraiment à l’encontre de tout ça et doivent nuire encore plus à la santé.
Vous en pensez quoi ?

Also on:

4 commentaires sur “Pourquoi j’ai supprimé (pratiquement) toutes les notifications de mon téléphone

  1. Ça me conforte dans l’idée de ne pas avoir de forfait internet sur mon smartphone, la raison étant que je me trouve déjà bien « occupé » sur l’ordi. D’ailleurs, merci JS de m’avoir occupé une bonne grosse demi-heure alors que j’étais juste parti pour vérifier un truc dans mes params twitter… :-) – Intéressant, et rassurant qu’il y ait des réflexions sur ce sujet. Ça pourrais être un futur sujet de conf ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *