Semaine dernière, avec deux potes, on va se faire une petite randonnée. La météo annoncée est au beau fixe avec un bon 30 degré sous le soleil.
Au final, c’était couvert, il y avait du vent et on a eu de la pluie. Pas chaud.

Au retour à l’appart, je veux synchroniser ma montre (qu’un de mes potes m’avait filé), plus assez de batterie, il faut recharger.
Je la branche. Charge pas. Je rebranche. Charge toujours pas. Je débranche, je rebranche. Nope. Je bidouille. Non plus. Je souffle dans le trou. Pas mieux.
Au bout de 20 minutes, le verdict est tombé : c’est mort.

Plus de montre. Merde.

Le lendemain, je vais sur le site de Suunto, et je cherche ce que je pourrais prendre.
Un comparatif me fait ressortir la Spartan Ultra et la Spartan Sport. Le prix me fait choisir le modèle sport. Ok, pas d’altitude barométrique, mais bon…
Je la commande sur Amazon (c’était moins cher) et j’attends le facteur.

Du coup, ce matin, j’étais super motivé pour aller courir ! Une petite Chambérienne, 10km, tranquille.
Pas si tranquille en fait… y’a fait méga chaud, genre 30 degré. Je suis rentré, j’avais des traces de sel au tempes.

Bref, la montre.

Ça indique tout ce qu’on veut. On peut brancher pleins de capteurs, j’ai juste une ceinture de FC, et comme d’hab, je suis dans le rouge. Et la montre te le fait bien voir. Il y a un cercle qui fait le tour de l’écran et qui t’indique dans quelle zone tu es. La seule fois où j’étais dans le vert, c’était les 10 premiers mètres.
Sinon, on peut configurer plusieurs profils, course à pied, trail, rando, nage, etc… On peut même se faire des profils personnalisés. Par contre le nombre d’écran est limités et on ne peut pas mettre de graphiques. Un peu dommage.
Ce qu’il y a de bien c’est que l’écran est assez grand et que l’on peut faire afficher pas mal de données par écran.
Plutôt pratique, ça évite de faire défiler les écrans pour avoir les données.

La montre est tactile, on peut naviguer en faisant des swipes, ou sinon avec les boutons. Bien pratique.
Autre option sympa, elle vibre. Sur la Polar, les tours auto au km sont bipé, des fois, tu ne l’entends pas. Là ça vibre dans le bras, impossible de le rater.

La trace GPS n’est pas super super par contre, un peu déçu par rapport à la Polar que j’avais avant qui était assez précise.
A voir sur plusieurs sorties si ça se confirme.

Il va me falloir un peu de temps pour me familiariser avec toutes les options, mais ça va, ça se prend très facilement en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.