Au fil du temps, sortie après sorties, j’optimise le temps de préparation de mes affaires de ski.

La première chose à faire, c’est une check-list avec tout ce qui doit être dans le sac.
Ça permet d’être sûr de ne rien oublier.
La liste peut évoluer avec le temps et aussi avec la météo.

Lorsque j’ai fait mon sac pour la première fois de la saison, j’ai couru partout dans l’appartement, j’ai fait plusieurs aller / retour à la cave, au garage et dans pratiquement toutes les pièces de l’appart’ pour arriver à regrouper mes affaires.
Ça avait du me prendre 2h, j’étais claqué et j’étais en stress.

Aujourd’hui, en 30 minutes, tout est bouclé.

Quand je rentre de rando, je fais sécher mes peaux, je sors les chaussons des chaussures pour qu’ils sèchent aussi.
Je met T-Shirt, caleçons, chaussettes et autres à la machine.
Tout le reste : goretex, doudoune, gants, moufles, bonnet, lunettes, pantalon, soft-shell, pelle, sonde… bref tout, je le remet directement dans le sac.
Je ne retire que la poche à eau et les restes du pique-nique.

Une fois que mon T-Shirt, caleçons, chaussettes, etc. sont propres, je les remet aussi directement dans le sac.

La veille de la sortie, je sors de mon sac mes habits, je prépare ma montre et le DVA.
Je rempli ma poche à eau et je la met dans le sac, je vérifie que tout le reste est bien là aussi.
Je prépare mon pique-nique, je fais en sorte de n’avoir plus que le sandwich à mettre le lendemain matin dans le sac.

Je descend au garage mes chaussures (avec les chaussons dedans) et mon casque que je met dans un sac. J’en profite pour mettre les peaux sur les skis, je les range avec les bâtons et une raclette/balayette dans un sac de transport et je met tout ça dans la voiture.

Tout ça me prend 30 minutes et la seule chose qui me reste à faire, c’est le lendemain matin : m’habiller, mettre le sandwich dans le sac et petit déjeuner.
3 choses à faire, ça me permet d’avoir la tête libre et de n’avoir rien à penser, ni être anxieux pendant la nuit : « Ha, putain, faut que je pense à prendre ça demain matin ».
Non. La nuit c’est fait pour faire une nuit blanche sans qu’on comprenne pourquoi, pas pour essayer de se rappeler de faire un truc avant de partir, c’est le meilleur moyen pour l’oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.