Par ce que sans eux, je ne serais probablement jamais devenu ce que je suis maintenant, et que sans moi ils peuvent très bien se débrouiller, je vous présente mes potes à moi :

Le premier et celui que je connais depuis le plus longtemps, c’est le seul qui est tellement poilu qu’il peut se laver entièrement avec du shampoing pour les cheveux, c’est D’jo–D’jo.
Un bon vieux pote avec qui on fait toujours nos conneries ensemble, quand je suis tout seul je suis déjà con, mais lorsqu’on est ensemble on est 2 fois plus con. Je ne sais pas si c’est mon « meilleur ami » ou quoi, mais en tout cas c’est avec lui que je fais le plus de trucs. On va a l’harmonie ensemble, au ski, à la luge, aux putes (ha non, pas aux putes), et on boit beaucoup de bieres ensemble.

Ensuite vient JR, lui c’est le gars qui se tape des trips tout le temps, genre metaphysique sur la destinée de sa vie interne par rapport aux conflits social que représente le capitalisme (et encore j’ai jamais tout capté à ses trips, le pire mieux c’est avec les filles, mais bon, je vais pas épiloguer là dessus, il va m’en vouloir après, et il est ‘achement succeptible. T’inquiete JR, tu sais que je t’aime ;)

Kaldrill, lui c’est le type pragmatique, qui reste toujours stoïque. Les martiens pourraient arriver sur terre, lui resterai là et dirait : « ben ouais, et alors ? ». Le gars blazé par nature. Mais bon, c’est un star en info et on se marre quand même bien avec lui. Sa blague préférée :

  • Moi : Whaaa ! t’as vu ?
  • Lui : Quoi ?
  • Moi : Je viens de nager 100m et mes pec on trop pris du volume !

Forcement j’en ai entendu parlé pendant longtemps de mes pecs.

Ensuite j’avais un super pote avec qui on s’entendait trop bien, on se marrait bien et tout, et depuis qu’il sort avec ma soeur (enculé va !) ben on ne se vois plus, comme quoi, la vie, hein… Une copine qui fait des études de psychologie, un autre qui est pompier bénévole et franchement, vu ce qu’il boit il ne doit pas avoir de mal a éteindre les feux, un autre qui est un gros pidi et qui sort jamais avec sa copine (je l’ai vu 1 fois en 2 ans).

Voilà, ça c’est mes potes. Alors un peu d’indulgence, je peux pas être normal, vous le comprenez bien.

4 commentaires sur “Mes potes

  1. tu n’as plus rien à dire sur toi alors tu parles des autres ;-)

    En tout cas tu ferais mieux de t’y remettre à la natation, rapport à ton précédent billet…

    ps : pour les eventuels lecteurs, il faut savoir qu’après les 20m de nage (il doit est un peu marseillais), il m’a bassiné pendant 2 heures à se carresser les pecs sur la plage tellement il croyait qu’il était barraqué…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.