Il y a différentes manières d’analyser le résultat du premier tour des élections régionales de 2015.
La première consiste à appliquer le filtre du 20ème siècle qui estime que la montée des partis populistes est causée par de mauvaises politiques des partis de gouvernement et une peur d’une partie de la population. Ces peurs sont toujours les mêmes : la peur de l’étranger, de l’insécurité, du chômage, etc. L’autre analyse, plus large, basée sur la prise en compte des grandes mutations du XXIème siècle ne mène pas du tout aux mêmes constats. Ni aux mêmes réponses politiques. Pourquoi ? Parce que la société de consommation est devenue le seul ciment qui lie les habitants des pays riches, et qu’elle arrive à sa fin.

Source : Fin de la société de consommation : le FN, un passage obligé ? : Reflets

Un commentaire on “Fin de la société de consommation : le FN, un passage obligé ? : Reflets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.